Pourquoi promouvoir et développer la pensée créative

Explorer davantage de possibilités pour innover. Nos organisations sont confrontées à toutes sortes de contraintes – budgétaires, techniques, environnementales… – et face à cela des besoins humains croissants. Comment trouver, en réponse à ces besoins, des solutions supérieures à celles qui existent déjà ? Observer, questionner, faire des liens, engager des conversations croisées productives, expérimenter, telles seraient les principales compétences en jeu dans l’innovation, selon Jeff Dyer, Hal Gregersen and Clayton M. Christensen, auteurs du best-seller The Innovator’s DNA.

Ces activités cognitives méritent d’être outillées et développées par l’entrainement. Dans les organisations, les cadres sont le plus souvent incités à réfléchir « vite et bien ». De ce fait, ils tendent à mobiliser en premier lieu des actions-réflexes reposant sur leur expérience et leur intuition au détriment de solutions plus créatives et, éventuellement, meilleures. C’est en partant de ce constat que j’ai mis au point le programme « Apprendre à Innover ». Ce programme aborde les questions de stratégie, de développement d’offres et de produits, de management d’équipe avec un centrage sur la pensée créative.

La pensée créative, moteur de l’innovation. De quoi s’agit-il au juste ? La créativité est la capacité qui nous permet de générer des idées nouvelles, en changeant de perspective, en déviant de la norme ou de l’habitude. C’est un mode de pensée qui privilégie l’exploration, la pluralité des approches et le recours à l’imagination. La pensée créative est sollicitée à chaque fois que l’on butte contre une contrainte, que l’on rencontre un problème ou que l’on entrevoit une possibilité de mieux faire.

La réalité doit beaucoup à l’imagination.

Lyman Frank Baum

L’apprentissage de la créativité est très empirique. C’est ce que j’ai constaté en travaillant depuis près de 20 ans dans tous types d’entreprises. Les cols blancs font souvent de la créativité avec des méthodes sommaires de brainstorming. Il existe pourtant une somme de connaissances et d’outils à notre disposition pour stimuler notre créativité, seul et collectivement.

La créativité, cela s’apprend et se développe, comme toute autre compétence intellectuelle. Par où commencer ? Peut-être trouverez-vous sur ce site quelques articles qui piqueront votre curiosité et vous donneront envie d’aller plus loin. Il existe de nombreux ressources d’excellente qualité, qui sont gratuites ou bon marché. Mais la créativité s’apprend aussi et surtout en la pratiquant. C’est pourquoi nos modules de formation mettent l’accent sur la maitrise des outils de pensée créative dans des situations « business ». Nous n’hésitons pas au delà de la transmission des apports à faire travailler nos participants, jusqu’à ce qu’ils éprouvent eux-mêmes ce sentiment de maîtrise.

La créativité : de la frustration à la joie. La créativité nait parfois de la frustration. C’est le cas lorsque l’on éprouve un choc face à une réalité que l’on ne peut accepter ou que l’on désire transformer, à la recherche de plus d’efficacité, de justice, de bien-être ou pour toute autre raison. Souvent l’exercice créatif lui-même est inconfortable car il nécessite que l’on renonce, au moins temporairement, à ce que l’on croit savoir pour envisager différentes manières de voir. Et lorsqu’après maintes recherches, l’on pense avoir enfin trouver un concept audacieux, le risque est grand de le voir rejeter par sa communauté de pairs ou sa hiérarchie. Rien n’effraie plus que la nouveauté ! Ainsi le processus créatif n’est pas un voyage tranquille. C’est en revanche un voyage palpitant, riche en émotions et en découvertes.

La créativité, c’est l’intelligence qui s’amuse.

Albert Einstein

Exercer sa créativité est surtout un jeu de l’esprit, d’où jaillissent parfois des étincelles qui nous procurent une joie intense. J’ai maintes fois éprouvé cette émotion, à la fois sur le plan professionnel, dans des activités de conception, et dans des loisirs telle que l’écriture créative. Elle signale que l’on a appris quelque chose, que l’on a découvert un moyen d’avancer, que l’on est soi-même en train de se transformer. C’est cette joie féconde, riche en possibilités, que je souhaite partager à travers des formules de formation et d’accompagnement !

Hélène Huberty, Fondatrice de Learning addict


Des réactions ? Des questions ?